Diagnostic de laboratoire

Labordiagnostik

Si l'anamnèse détaillée suggère l'existence potentielle d'un déficit immunitaire, il y a lieu de confirmer la présomption au moyen de tests simples et peu onéreux. Grâce aux tests présentés ci-après, il est possible d'identifier jusqu'à 70 % de l'ensemble des patients immunodéprimés.


Hémogramme avec différenciation(avec répartition)

Un hémogramme différentiel vise à différencier les globules blancs (leucocytes) en fonction de leurs catégories et à analyser leur nombre et leur distribution. Pour la réalisation d'un hémogramme différentiel, les cellules sont colorées avec un colorant spécial qui permet de mieux les distinguer.


Détermination quantitative de l'immunoglobuline IgG, IgM et IgA et, le cas échéant, de la quantité d'IgE dans le sérum

Il s'agit de mesurer la concentration des classes d'immunoglobuline.


Diagnostic approfondi

Si le tableau clinique du patient indique un déficit immunitaire sans que des divergences aient été mises en évidence lors des tests de dépistage, il y a lieu d'établir un diagnostic approfondi dans un centre spécialisé dans les déficits immunitaires. Le tableau suivant présente divers examens susceptibles d'être réalisés dans le contexte d'un diagnostic approfondi.

Immundefekt

Exclusion d'autres causes

En cas d'affaiblissement des défenses immunitaires, il importe d'examiner également d'autres causes potentielles, dont, entre autres :

  • VIH

  • Cancers

  • Maladies hématologiques, telles les leucémies, les anémies et les maladies du système immunitaire (hématologie)

  • Thérapies immunosuppressives


Erfahren Sie mehr

Bild

Signaux d´alarme liés à un déficit immunitaire

Bild

Questionnaire sur les déficits immunitaires