Déficits immunitaires

Primäre und sekundäre Immundefekte stören die Immunabwehr

Le système immunitaire peut être perturbé pour différentes raisons. Une distinction est établie entre les déficits immunitaires innés (primaires) et les déficits immunitaires acquis (secondaires) au cours de l'existence.

Déficits immunitaires innés (primaires)

Les déficits immunitaires primaires sont des anomalies congénitales du système immunitaire. Environ deux tiers des déficits immunitaires innés entraînent un déficit d'anticorps. Ils sont dus à un dysfonctionnement du développement de cellules importantes pour la production d'anticorps. Il s'agit notamment des cellules précurseurs de la moelle osseuse ou des lymphocytes B ou T. Les déficits immunitaires primaires se manifestent par des infections fréquentes. Dans de nombreux cas, une sensibilité accrue aux infections peut être constatée dès l'enfance.

Souvent, les symptômes se manifestent pour la première fois à l'âge adulte. Dans de tels cas, le système immunitaire cesse de fonctionner au fil du temps. Chez ces patients, le déficit immunitaire se manifeste généralement pour la première fois entre 16 et 25 ans par une prédisposition accrue aux infections.


Déficit immunitaire acquis (secondaire)

Certains déficits immunitaires peuvent être dus à d'autres maladies, telles que la leucémie ou le myélome multiple. Une greffe de moelle osseuse ou des infections provoquées, par exemple, par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) peuvent également se traduire par une incapacité de l'organisme à produire des quantités suffisantes d'anticorps.


Déficit immunitaire ? Signaux d'alarme

Les dommages à long terme irréversibles provoqués par des infections graves récidivantes peuvent uniquement être évités grâce au diagnostic en temps opportun d'un déficit immunitaire. Afin d'assurer la détection précoce des déficits immunitaires, des experts ont établi une liste de symptômes typiques d'un déficit immunitaire inné. Si un ou plusieurs de ces symptômes correspondent à l'état d'un patient, il y a lieu, si possible, de faire appel pour le diagnostic et le traitement à un centre spécialisé dans le domaine des déficits immunitaires afin de clarifier la situation.

Vous trouverez ici une liste des signaux d'alarme : Signaux d'alarme chez les enfants et Signaux d'alarme chez les adultes.
Vous trouverez ici une liste de centres spécialisés : Centres spécialisés en matière de déficits immunitaires


Hypogamma­globulinémie

Agammaglobulinémie

Syndrome d'immunodéficience commune variable (ICV)

Déficit en sous-classe d'IgG

Hypogammaglobulinémie transitoire